L'éducation de demain ?

La suite

Qualité du travail

L'éducation de demain propose de remettre l'humain au centre des préoccupations, de travailler autrement, plus collectivement, et d'imaginer et de réfléchir ensemble. Ce qui demande en premier lieu de prendre en considération le jeune et l'adulte dans sa globalité et pas uniquement son intellect, et donc de développer l'intelligence émotionnelle dans une juste proportion. Cela suppose également de  dépasser le clivage fonction/individu. Et de prendre en considération que, derrière le prof ou l'élève, il y a deux êtres humains qui doivent être pris en considération et être nourris. 

Comme l'ont très clairement démontré les neurosciences, plus une personne va bien intérieurement, plus elle est efficace dans son travail, et plus ses phases d'apprentissage sont rapides et durables. Plus on s'attache à développer la qualité de vie sur le lieu de travail, plus cela impacte, parfois de façon très importante, le travail des élèves et celui des enseignants.

 

 

monde de demain

Totem vous propose de comprendre comment construire demain à notre échelle (à partir de là où nous sommes).

. Qu’est-ce qui fait qu’un élève va avoir envie de suivre le prof et de se mettre à travailler – alors qu’il a de très nombreuses sollicitations extérieures (écrans…)

. Qu’est-ce qui fait qu’un élève ne va pas avoir envie de suivre le prof ?

Comment susciter l’envie et l’intérêt chez le jeune – alors que les études, même à haut niveau, ne sont plus une certitude de s’incérer dans la société…

 

Toucher le vécu immédiat des personnes !

  1. Toucher la difficulté de la relation prof/élève (adultes/ados)

  2. Explorer comment améliorer cette relation

  3. Comment aller plus loin ? Quelles étapes ?

  4. Et seulement après, voir la voie du cœur…

C’est à nous de co-construire le monde de demain, avec des valeurs essentielles : bienveillance, de l’écoute, ouverture à soi, solidarité, réflexion, respect, confiance en soi…

 

 

 

Conséquences indirecte de notre système éducatif français : lorsqu'on regarde les chiffres de la consommation d'alcool en France, celui des stupéfiants, mais aussi le niveau très élévé du harcèlement scolaire (et en entreprises), ou encore les violences faites aux femmes, un constat s'impose : notre système éducatif n'aide pas assez les jeunes à se contruire de façon équilibré. Ce qui impacte de plus en plus la société civile. Il est donc nécessaire de proposer aux jeunes - et aux adultes, un système éducatif plus en accord avec les enjeux actuels.

 

Quant à l’école française, elle favorise encore presque exclusivement le développement de l’intellect. Elle ne propose rien, ou presque, pour nourrir « l’étage » affectif des élèves. Elle ne prend pas en compte cet aspect pourtant essentiel de la construction d’un être humain.

 

 

Pourtant, comme les neurosciences l’ont clairement démontré, plus un jeune est équilibré au niveau affectif, plus ses phases d’apprentissage sont rapide et durables. Et moins il est enclin à plonger dans les addictions, participer au harcèlement ou être violent…

Pour atteindre un bien-être profond, il est important d’équilibrer ces trois formes d'intelligence.

 

Reprenant la vision de 'éducation telle que la voyait Aristote, e concepte de certains philoso

Reprenant les préceptes de l'éducation telle que la voyait Aristote, l'éducation de demain propose donc de donner des éléments pour nourir l'intelligence émotionnelle. 

nelson-mandela-photos-630x260_edited.jpg
580b57fcd9996e24bc43c441_edited.png